vendredi 26 octobre 2007

44 livres échangés lors du dîner du 25/10

Bonjour à Diane, Pauline, Alice, Marie, Lou, Aude, Isabelle, Olivier (et moi)

44 livres ont changé de mains hier soir, en voici la liste. Vous pourrez juger de l'éclectisme des ouvrages apportés. Ceux dont le nom de l'auteur est en vert font l'objet de critiques sur les blogs littéraires cités.

L'insupportable Bassington -
Saki
La fille de la nuit - Serge Brussolo
Grâce et dénuement - Alice Ferney
Ils partiront - Lucie Aubrac
La joueuse d'échecs - Bertina Henrichs
Gone du Chaâba - Azouz Begag
Madame Sagan - Genevieve Moll
La cour des paons -
Françoise Bourdon
Les dames à la licorne - René Barjavel + (?)
Les vieillards de Brighton - Gonzague Saint Bris
Tous ces mondes en elle - N. Bissoondath
Alice Van Meulen - J. Duquesne
Au lit - David Baddiel
Demian - Herman Hesse
Libre et légère - Edith Wharton
La confusion des sentiments - Stefan Zweig
La conjuration des imbécile - John Kennedy Toole
La maison biscornue - Agatha Christie
Une fête en larmes - Jean d'Ormesson
Le nom de Clara - Soagig Aaron
Aziyade - Pierre Loti
Le putsch - John Updike
C'était bien - Jean d'Ormesson
Le singe nu - Desmond Morris
Le vagabond américain - Jack Kerouac
Les mémoires d'Hadrien - Marguerite Yourcenar
Les relations d'incertitude - Anne Walter
Angels & demons (VO) - Dan Brown
N or M ? (VO) - Agatha Christie
Blonde Attitude - Plum Sykes
Les filles du Houtland - Annie Degroote
Leçons particulières - Hélène Grimaud
Tant de choses à vous dire - Jacquelyn Mitchard
Un miracle en équilibre - Lucia Etxebarria
Les hommes protégés - Robert Merle
Confidence pour confidence - Paule Constant
La corne d'abondance - Barbara Pym
Les enchanteurs - Romain Gary
La débâcle - Emile Zola
L'entrave - Colette
La donation - Florence Noiville
Bonne nuit doux prince - Pierre Charras
La chambre des officiers - Marc Dugain
Je voudrais que quelqu'un m'attende quelque part - Gavalda

2 commentaires:

Lou a dit…

j'en parle sur mon blog aussi :)
Je n'ai pas oublié pour le coréen, je fais ça ce week-end !

Praline a dit…

la critique de grace et dénuement est désormais en ligne !